À la maison


Il y a deux sortes d’aveuglement, d’obscurité. Une bien réelle qui est un état de fait mais il y a aussi celle qui nous empêche de voir que souvent nous nous créons. Cette semaine appliquons-nous, dans notre relecture du soir, en regardant notre journée, à trouver ce qui nous a mis dans le noir, ce qui nous empêchait d’aller de l’avant et de faire confiance. Si nous n’avons pas de coin prière, c’est le moment d’en installer un. Allumons là une bougie pour signifier que nous désirons quitter nos obscurités tout en chantant un des refrains de Taizé. « Dans nos obscurités » (https://www.youtube.com/watch?v=pfin1W0v7Ts) ou « Voici Dieu qui vient à mon secours » (https://www.youtube.com/watch?v=exDZF93_lww)

  • Categories
  • VD