Édito de la semaine


Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? Luc 13, 23

« Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » Curiosité bien humaine, ne serait-ce que pour savoir si moi j’ai des chances d’être sauvé avec tout ce que je fais ! La miséricorde de Dieu s’étendra-t-elle à tous ou seulement à quelques-uns ? Là n’est pas la question pour Jésus : il ne s’agit pas de compter. La miséricorde va au-delà de ce que nous pouvons imaginer, penser ou croire. En déplaçant la question, Jésus interroge notre conscience : le Royaume est si vaste qu’il peut accueillir tous ceux qui désirent y entrer maintenant, même les derniers. Il suffit de cheminer, de marcher chaque jour sans commettre l’injustice « pour ne pas rater le coche ». « Je suis la porte des brebis », a dit Jésus un jour. A nous de décider dans quelle direction nous voulons aller, pour ne pas nous retrouver devant la porte… fermée. JE DÉCOUVRE

admin

admin

Comments are closed.