Édito de la semaine


Eh bien ! moi, je vous dis. Matthieu 5, 39

Ce que dit Jésus a de quoi nous renverser : il prend le contre-pied de nos habitudes et de nos lois. Qui, parmi nous, est d’accord pour prendre une deuxième gifle, pour donner davantage que ce que la justice nous oblige à faire, pour « comprendre » l’emprunteur et lui donner ce qu’il réclame et, le plus dur de tout, pour aimer ses ennemis ? Oui, vraiment, qui ? Jésus part de ce que nous savons, de ce qu’il est coutume de faire ; et il inverse tout. Il propose d’avoir la même vision que lui : celle de « Fils du Père ». Nous sommes invités à la perfection, non pas être les meilleurs, mais seulement, avec nos forces et nos faiblesses, devenir, à la ressemblance de Jésus, des « Fils du Père ».Le Carême est à notre porte ; occasion de nous y engager en écoutant « eh bien ! moi, je vous dis. »  JE DÉCOUVRE

admin

admin

Comments are closed.