Vers le Dimanche 21 avril 2019

Édito de la semaine

Ils couraient tous les deux ensemble. Jean 20, 4

La Semaine Sainte est un temps d’épreuve, même si nous savons que nous marchons vers Pâques. Être associés à la mort et à la résurrection de notre Seigneur est toujours un moment fort ; il renvoie à notre propre mort et à notre désir de vivre. Ce temps, nous ne le vivons pas seuls ; nous le vivons en union avec toute l’Église, avec une communauté de frères et de soeurs qui se laissent toucher par les événements. Comme Pierre et Jean qui courent ensemble au tombeau, chacun à son rythme. Mis en route par les paroles de Marie de Magdala, ils ne savent pas à quoi s’attendre. Et c’est la surprise. Le tombeau est vide ! Pierre voit, Jean voit et il croit. Mais que croit-il ? L’évangéliste ne le dit pas. Il faudra attendre que Jésus ressuscité se montre à ses amis pour qu’ils réalisent ce qui se passe. Passons cette semaine avec une foi vive au coeur.


À la maison

Dans sa dernière exhortation « Soyons dans la joie et l’allégresse », le pape François note : « La sanctification est un cheminement communautaire à faire deux par deux » (n° 141). Durant la Semaine Sainte, cherchons comment nous pouvons nous épauler dans la foi en nous appuyant sur autrui. Par exemple, décidons de participer aux célébrations du Jeudi Saint, du Vendredi Saint et de la veillée pascale en nous donnant rendez-vous à l’avance avec des amis ou une personne isolée. Puis échangeons sur ce que les célébrations nous ont fait vivre personnellement et communautairement : ce que nous avons vu, ce que nous avons cru?, ce que nous n’avons pas vu, ce que nous avons du mal à croire? Et terminons par un apéritif festif en faisant retentir un alléluia !


Prier au coeur du monde avec le pape François

Pour les médecins et humanitaires présents dans les zones de combat qui risquent leur vie pour sauver celle des autres.


Une manière de prier avec quatre directions (1/4)

Acheter des fleurs colorées, pour soi, ou pour offrir. Prendre le temps de les mettre dans un beau vase et de les disposer de façons harmonieuses. Mettre de l’eau et sans doute un petit quelque chose pour que les fleurs restent belles longtemps. Trouver un emplacement lumineux : que tout le monde puisse voir et s’émerveiller. Jésus, ressuscité, je fleuris moi aussi !