Vers le Dimanche 31 mai 2020

Édito de la semaine

Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux : « Recevez l’Esprit ». Jean 20, 22

L’Esprit est souffle, celui que les disciples reçoivent de la bouche de Jésus. Cette haleine de vie rappelle celle qu’Adam reçut du Créateur lui-même pour devenir vivant. Ici, elle fait davantage ; l’Esprit fait entrer dans la vie avec le Ressuscité d’entre les morts. L’Esprit est paix, celle que Jésus rend présent au milieu des disciples encore verrouillés par la crainte. « La paix soit avec vous » : un évêque salue ainsi l’assemblée au début de la messe. La paix, nous nous la donnons entre fidèles. L’Esprit pacifie nos relations avec le Ressuscité : le monde ne nous fait plus peur. L’Esprit est joie, celle des disciples devant Jésus montrant ses mains et son côté blessés. La joie de Pâques n’est pas la joie de Noël. Plus grave, elle provient de la mort vaincue ; elle envoie dans le monde : que tous se réjouissent avec Jésus ! 


À la maison

Où aimerions-nous voir l’Esprit arriver et être reçu ? Pour se le dire en famille ou entre amis, découper des flammes de feu sur du papier de couleur orangé. Choisir, chacun, une image de magazine, un titre d’une coupure de presse, un objet, ou encore une page imprimée d’un site internet ; déposer le tout dans le coin prière et, en invoquant la venue de l’Esprit, coller ou attacher une flamme. Prendre un refrain connu, comme « Viens Esprit de sainteté, viens Esprit de lumière, viens Esprit de feu, viens tout embraser ». Puis, en silence, contempler toutes ces représentations et toutes les flammes; dans le silence du coeur, continuer d’invoquer la venue de l’Esprit.


Prier au coeur du monde avec le pape François

Pour que les diacres, fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’église.


Une manière de prier avec quatre directions (1/4)

Notre imitation du Christ ne consiste pas à faire ce que le Christ a fait… Notre imitation du Christ consiste à vivre la vie du Christ, à avoir cette attitude intérieure et extérieure qui se conforme en tout à celle du Christ, à faire ce que le Christ ferait à ma place. (Saint Alberto Hurtado sj, Comme un feu sur la terre, p. 154)